Cart

Au Quotidien

Troubles urinaires chez le chat : Comment les prévenir ?

5 minutes

Fréquents, les troubles urinaires du chat sont inconfortables et douloureux. Traités rapidement, ils ne présentent pas de danger pour eux. En revanche, il est nécessaire d’agir rapidement. Aujourd’hui, c’est Laurène qui prend la plume pour vous éclairer sur les troubles urinaires du chat, leurs causes et comment les prévenir.

Cystite, infection urinaire… Qu’est-ce que c’est ?

Les voies urinaires, du chat comme de l’Homme, permettent d’éliminer l’eau ainsi que les nombreux déchets circulant dans l’organisme. Le système urinaire est composé de deux reins qui filtrent les impuretés et l'excès d’eau présents dans le sang. Ensuite conduites à la vessie par un conduit appelé uretère, les urines y sont stockées jusqu’à leur expulsion.

On parle de trouble urinaire lorsque la vessie subit une inflammation. C’est alors une cystite, principal trouble urinaire du chat. Douloureuse, la cystite peut mener à la formation de cristaux puis de calculs pouvant obstruer l’urètre de votre chat. Dans l’incapacité de vider sa vessie, les reins de votre loulou peuvent être impactés et il est alors primordial d'agir au plus vite en le transportant chez un vétérinaire.

Quelles sont les causes ?

Assez fréquents, les troubles urinaires de nos félins peuvent avoir différentes causes. Si une infection ponctuelle peut être acceptable, il est important d'identifier précisément l'élément déclencheur en cas de récidive. Ces troubles trouvent principalement leur cause dans :

  • L’obésité

  • La présence de calculs

  • Des malformations congénitales

  • Des tumeurs

  • Du diabète sucré

  • Une mauvaise alimentation

  • Du stress

Particulièrement favorisée par l’âge, le poids et la sédentarité du chat, la cystite peut également apparaître sans qu’aucune raison ne puisse être identifiée. On l’appelle alors cystite idiopathique.

Comment reconnaître les symptômes du trouble urinaire ?

Douloureuse pour votre chat, la cystite entraîne un certain nombre de réactions comportementales chez le chat. Votre loulou est votre boule d’amour, vous êtes celui ou celle qui le connaît le mieux et vous êtes ainsi le plus à même de détecter tout changement dans son comportement. Celui-ci peut être :

  • Une malpropreté soudaine : Habituellement, les chats sont des animaux propres, il est rare de les voir faire leurs besoins hors de leur litière. Si vous constatez que votre chat urine dans la maison, il est conseillé de vérifier que sa litière soit propre et placée dans un endroit calme. Si cela est déjà le cas et que les problèmes sont répétés, une infection urinaire peut être soupçonnée.

  • Votre chat se cache ou est au contraire agité, il reste prostré et refuse de s'alimenter. Douloureuse, l’infection urinaire dérange votre loulou et celui-ci n’a d’autres moyens de vous l’exprimer qu’en se recroquevillant ou en miaulant.

  • Le léchage répété et inhabituel de la zone génitale : Votre loulou est très certainement gêné par l’inflammation.

  • Des urines rosées : Courant lors d’une cystite, les urines rosées indiquent la présence de sang. Une visite rapide chez le vétérinaire est alors indispensable pour soulager votre loulou.

  • Une difficulté à uriner : Votre chat se met dans sa litière mais n’urine que quelques gouttes ou même rien du tout. Il s’agit ici d’un signe d’urgence vital, si votre loulou ne peut plus évacuer ses urines normalement, il doit être amené chez le vétérinaire sur le champ.

Les signes d’une infection urinaire peuvent être variés, en tant que maître, vous êtes le plus à même de constater leur apparition et de réagir en conséquence. Mais pas de panique ! Au moindre signe alarmant, vous référer à l’avis de votre vétérinaire est la meilleure des démarches à adopter. En réagissant rapidement, votre loulou a toutes les chances de guérir et de reprendre ses sessions de jeux endiablés ou ses longues siestes sur vos genoux.

Comment traiter les troubles urinaires ?

Encore une fois, je vous conseille vivement de vous adresser à votre vétérinaire pour tout soupçon de troubles urinaires. Celui-ci est le plus à même d’ausculter votre chat et d’identifier le problème. Tenter des remèdes maisons peut s’avérer dangereux pour votre loulou et retarde le diagnostic.

Le vétérinaire procède généralement à un examen clinique du chat. Est-il léthargique ? Son abdomen est-il douloureux ? En jugeant de son état général, il saura déjà vous éclairer sur le diagnostic. S’il le juge nécessaire, le vétérinaire peut également procéder à une analyse d’urine ou de sang. A l’exception de la cystite idiopathique pour laquelle aucune cause n’est connue, ces examens permettent souvent de déterminer les causes exactes de l’infection urinaire. Le traitement peut ainsi être adapté et le risque de récidive limité.

Soigner une cystite nécessite d’éliminer la cause, nettoyer la vessie et soulager votre loulou. Pour cela, votre vétérinaire pourra prescrire des antibiotiques ainsi que des anti-inflammatoires pour redonner du confort à votre chat. En cas de gros calculs ou de tumeurs, une chirurgie peut également être envisagée.

Économisez 10% sur vos commandes en vous abonnant

Je m'abonne

L’hospitalisation de votre loulou n’est pas systématique. Prise assez tôt, l’infection urinaire ne présente pas de complications. Un peu de repos, des médicaments et beaucoup d’amour suffisent à remettre votre chat sur pattes pour de nouvelles aventures !

Comment prévenir les troubles urinaires chez le chat ?

La prévention des troubles urinaires chez le chat passe principalement par l’adaptation de son alimentation. La stérilisation, le surpoids, l’âge et la sédentarité sont autant de facteurs favorisant les infections urinaires. Si votre loulou présente l’une de ces prédispositions, alors certains changements peuvent l’aider à prévenir les infections urinaires :

  • Les croquettes de qualité pour chat stérilisés : Chez Ultra Premium Direct, nous vous conseillons nos Croquettes Sans Céréales pour Chats Adultes Stérilisés ou d’Intérieur. Sans céréales et riches en protéines de qualité, ces croquettes aident votre chat à maintenir son poids de forme et prévenir les infections urinaires.

  • L’alimentation humide : Afin d’aider votre chat à s’hydrater et ainsi protéger la santé de son système urinaire, vous pouvez lui proposer nos boîtes de mousse pour chat sans céréales. Riche en viande et en eau, cette alimentation peut être totale ou associée aux croquettes.

  • Une fontaine à eau : Pour inciter votre chat à s’hydrater, garder son eau en mouvement peut être une bonne solution.

  • Les phéromones anti-stress : Si votre chat est de nature stressée, cela peut favoriser les troubles urinaires. Identifier la source du stress de votre loulou peut parfois s’avérer compliqué, l’utilisation de sprays ou diffuseurs de phéromones peut alors l’aider à s’apaiser.

  • Contrôler l’emplacement et la propreté de la litière : Votre loulou doit avoir accès à sa litière tout moment de la journée. Placée dans un endroit calme et à l’abri des regards, votre chat sera à l’aise pour l’utiliser et ne prendra pas l’habitude de se retenir.

Vous voilà maintenant parés pour faire face aux désagréments urinaires que peut connaître votre loulou au cours de sa vie. N’oubliez pas, les infections urinaires sont souvent banales, mais demandent tout le même l’aide d’un vétérinaire. Avec des gestes simples et la connaissance parfaite des habitudes de votre chat, vous saurez l’aider à prévenir ces mauvais moments et à vivre au mieux sa vie de félin intrépide !

Partager l'article      
Produit récemment vus
Vous n'avez pas encore regardé de produit
Menu