Cart

Vous décidez de partir en vacances avec votre chat ?

Nous savons tous en tant que propriétaire de boules de poils que ces petits félins détestent les changements, ce n’est un secret pour personne ! Alors voyager avec eux peut vite devenir une source de stress pour eux comme pour nous !

Ne paniquons pas, des solutions et des astuces existent pour préparer et faciliter ce moment :)

Voici ce qu’il faut savoir pour voyager avec son chat en toute sérénité.

Comment puis-je transporter mon chat ?

Il existe plusieurs types d’accessoires pour le transport du chat : la cage, le sac (souple ou rigide), la poussette, la laisse, les bras.

La liste n’est pas exhaustive mais cela résume bien la situation, il y a l’embarras du choix !

En réalité, tout va dépendre du type de voyage dans lequel vous vous embarquez :D

1/ La cage de transport

Elle est idéale pour les trajets courts ou longs en voiture...

  •          La cage, où en trouver ? Partout : en magasin spécialisé, en grande surface, chez le vétérinaire et aussi, bien sûr, sur internet.
  •          Pourquoi une cage ? Pour sa sécurité, tout d’abord, et la vôtre. En effet, l’objectif premier est de garantir la protection de votre animal notamment en cas d’accident, lui aménager un abri, un endroit propre à lui pour réduire du mieux possible le stress dû au changement.  

Laisser son chat en liberté en voiture est fortement déconseillé. En effet, la peur fera qu’il se réfugiera dans les recoins difficiles d’accès et pourra se blesser ou provoquer un accident.

Vous devez par ailleurs choisir une caisse de transport pour chat qui pourra être maintenue grâce à la ceinture de sécurité des banquettes arrières. Cette précaution est importante car elle protège le chat, mais aussi le maître. Attachée, la cage de transport ne se transformera pas en projectile en cas de freinage d’urgence. En cas d’accident, votre chat sera ainsi protégé.

La cage doit alors être propre, assez spacieuse et choisie en fonction du gabarit et du poids de votre chat.

... mais aussi pour les voyage en avion !

Par contre celle-ci doit répondre à un certain nombre de critères qui sont les suivants :

  •          En effet, à partir du moment où le poids de votre chat excède les 4 kilos, celui-ci doit obligatoirement voyager en soute. Sa cage doit donc lui assurer une sécurité optimale.
  •          La coque de la caisse doit être constituée de fibre de verre ou de plastique rigide uniquement, afin d’éviter qu’elle ne se brise en cas de turbulences.

Si la caisse comporte des roues, elles doivent être retirées et si elles sont rétractables, elles doivent être bloquées avec du ruban adhésif.

  •          Vous pouvez également placer à l’intérieur de celle-ci une alèse absorbante au cas où.

Astuce :  vous pouvez installer sur cette cage une fine toile de coton pour préserver l’animal lui donnant ainsi la sensation d’être protégé de l’extérieur.

  •          La porte doit comporter un système de fermeture centralisé qui verrouille simultanément les 2 points de fermeture situés en haut et en bas de la porte.
  •          Les charnières de la porte doivent dépasser d’au moins 1,6 cm le rebord horizontal situé au-dessus et en dessous de la porte. Les 2 parties de la coque doivent obligatoirement être maintenues par des boulons. Tout autre système de fermeture latérale est strictement interdit. L’animal doit pouvoir se tenir debout, la tête complètement dressée, sans toucher le haut de la caisse. Il doit également pouvoir se retourner et s’allonger confortablement.

2/ Le sac 

Pour vous permettre de voyager sereinement en train, les fabricants de sac de transport pour chat redoublent d’imagination. La vedette des sacs de voyage est sans conteste le cartable à roulette ! Il se porte ou se tire très facilement tout en laissant votre chat profiter du voyage grâce à sa matière aérée.

Ouvert ou fermé ?

Par anthropomorphisme, on se dit que le chat a envie de regarder le paysage… et donc que son sac devrait avoir beaucoup d’ouvertures ! Pourtant, de nombreuses études tendent à prouver l’inverse ! En effet, un chat très peureux et stressé se relaxe plus facilement s’il est peu stimulé – autrement dit, s’il ne voit et n’entend pas trop ce qui se passe à l’extérieur. Chaque chat est différent, et vous seul connaissez les préférences de votre matou.

3/ La poussette pour chat 

Elle est très utile sur place pour découvrir les lieux en compagnie de votre chouchou :)

Sachez que pour vos voyages à pieds, vous pouvez trouver dans le commerce des poussettes spécialement conçues pour les petits animaux. Une fois que la question du transport est résolue, il reste tout de même quelques points à éclaircir concernant l’organisation.

Pensez à nourrir et à abreuver votre chat avant de partir car pendant le voyage, il est peu probable qu’il mange et boive beaucoup sur la route. Veillez tout de même à lui proposer à boire lors de vos arrêts afin d’éviter la déshydratation.

Le passage chez le vétérinaire n’est pas une option !

Nous vous conseillons de faire un bilan complet chez le vétérinaire avant de partir.

En effet, selon l’endroit où vous vous apprêtez à partir, certains vaccins seront obligatoires. Parlez-en ! Munissez-vous de son carnet de santé : ainsi tous les vaccins seront répertoriés et le bilan plus facile à faire.

Il est bon de savoir que la vaccination antirabique est obligatoire notamment dans les départements infestés par la rage, dans les campings et les centres de vacances.

Pour ce qui est des voyages à l’étranger, le vaccin contre la rage est obligatoire ainsi qu’un certificat de bonne santé de l’animal délivré par le vétérinaire. Quoi qu’il en soit, par mesure de précaution, il est préférable que votre chat soit vacciné contre la rage.

Bon à savoir : la vaccination antirabique doit être faite au moins un mois avant le départ et sa validité sera de un an jour pour jour.

Maintenant que la préparation du voyage est terminée, parons à toutes les éventualités avec une trousse de secours.

Que faut-il y mettre ?

Il est conseillé de posséder un thermomètre rectal, des bandes, des gazes, du coton, des ciseaux, alcool, eau oxygénée. Il s’agit d’une liste non exhaustive qui peut être complétée avec votre vétérinaire, selon les spécificités de votre chat.

Pensez aussi aux calmants tel que Maldauto qui s’achètent chez le vétérinaire ou en pharmacie, on en trouve également des homéopathiques. Vous pouvez lui administrer une demi-heure avant le départ (dose en fonction du poids) pouvant vous faciliter le trajet et réduire le stress de votre chouchou.

Attention cependant à toujours lire la notice ou à consulter votre vétérinaire avant de donner quoique ce soit à votre chat !

Vous êtes maintenant bien au fait pour tout ce qui concerne votre chat, prêt, partez… à vos valises ;)

Partager l'article      

Produit récemment vus

Vous n'avez pas encore regardé de produit

Menu