Cart

Au Quotidien

Printemps : Les bons réflexes à adopter

5 minutes

Le retour des beaux jours, le réveil des oiseaux, l’éclosion des fleurs… Quoi de plus beau que le printemps ? Néanmoins, cette saison, si appréciée des Français, sonne également le retour d'un certain nombre de dangers pour nos compagnons à quatre pattes. Pas d’inquiétudes ! Aujourd’hui, c’est Laurène qui prend la plume pour vous aider à vous préparer au mieux à l’arrivée du printemps.

Parce que tous les insectes ne sont pas inoffensifs

Le fléau des tiques

Si les puces sont présentes tout au long de l’année, les tiques font, elles, leur grand retour avec les beaux jours. Véritable fléau, les tiques sont de petits insectes s’accrochant à la fourrure de nos chiens et chats pour ensuite se nourrir de leur sang. Si le volume de sang volé ne représente pas un danger, les tiques peuvent en revanche transmettre un certain nombre de maladies à nos chers loulous. Piroplasmose, ehrlichiose et maladie de Lyme sont autant de d’infections potentiellement mortelles transmises par la morsure de tique.

L'arrivée du printemps offre une occasion de vérifier que votre chien ou votre chat est bien protégé par un antiparasitaire. En vente sous différentes formes (collier, pipette, cachet…), ce produit est très efficace pour repousser et tuer les tiques qui tenteraient de mordre votre animal. En plus de cette protection, il est conseillé d’inspecter votre loulou au retour de chaque balade à la recherche de la moindre bébête récalcitrante ! Si votre chien ou chat est mordu, pas de panique ! Il est possible de retirer la tique avec un tire-tique puis de bien désinfecter la zone. En cas de doute, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire.

Le danger des chenilles processionnaires

Le printemps sonne également le retour des chenilles processionnaires. Reconnaissables par leur façon de se déplacer par longues files en “tête à cul”, ces chenilles représentent un danger autant pour les animaux que pour l’humain. Urticantes, les toucher provoque des réactions inflammatoires impressionnantes et des nécroses parfois dramatiques. Les lésions touchant les yeux ou la bouche des chiens et chats peuvent avoir de graves conséquences.

La piqûre par une chenille processionnaire constitue une urgence pour laquelle votre vétérinaire doit être consulté. Si vous constatez que votre animal a été piqué, ne vous aventurez pas à nettoyer la zone sans gants, vous pourriez être piqué à votre tour par les poils de chenilles encore actifs et très urticants.

La meilleure prévention contre les chenilles processionnaires reste l’évitement pur et simple. Particulièrement actives au printemps, il est alors bon d’être très attentif à cette saison. Si vous repérez un nid de chenilles (souvent placé en hauteur, dans les pins), le plus sûr est de ne pas intervenir vous-même, mais de faire venir une entreprise spécialisée ou, si le nid est sur un espace public, de le signaler en mairie.

La Leishmaniose : Un mal plus répandu qu’on ne le pense

Transmise par la piqûre d'un petit moucheron appelé phlébotome, la Leishmaniose est une maladie fréquente particulièrement implantée dans le Sud de la France. Les symptômes les plus courants sont l’amaigrissement, la perte de poils et des saignements de truffe. Considérée comme une infection grave, la leishmaniose est dangereuse pour nos animaux. De plus, elle ne se soigne pas, même si grâce à des traitements, de nombreux chiens et chats poursuivent parfaitement leur vie avec.

Ici encore, l’arrivée du printemps est l’occasion parfaite pour vérifier que vos loulous sont bien équipés d’un anti-moustique qui repoussera le phlébotome responsable de la leishmaniose. Si vous vivez dans une zone à risque, un vaccin existe. Celui-ci est à renouveler chaque année. Encore une vérification à ajouter à la liste !

Et si printemps sans danger rimait avec jardin sécurisé ?

Le printemps, c’est l’occasion pour nos animaux de remettre le museau dehors ! Fiers chasseurs, les félins guettent insectes et oiseaux présents dans le jardin tandis que nos chiens redécouvrent les odeurs enivrantes de la nature. Comment ne pas se sentir en sécurité dans notre jardin ?

Avec l’arrivée des beaux jours, l’envie nous prend de se lancer dans de longues séances de jardinage. Attention à ne pas laisser traîner d’outils qui pourraient blesser les pattes de vos loulous ! Préférez également des insecticides et fertilisants non-toxiques pour assurer la sécurité de vos boules de poils préférées. Le choix des plantes de votre jardin est également important. Certaines peuvent, si elles sont ingérées, être dangereuses pour vos chiens et chats. Les cyclamens, l’aloe, le laurier rose, le gui, les rhododendrons et les lys sont autant de plantes toxiques pour nos animaux. Je vous conseille donc de bien vous renseigner sur les particularités de chaque plante. Et puis après tout… Quoi de mieux que l’herbe à chat !

Un diagnostic de la clôture permettra aux chiens les plus aventureux de ne pas se perdre. Si vous possédez une piscine, sa sécurisation par une barrière, une bâche ou un dôme préviendra les chutes dans l’eau.

Pour les chats, les fenêtres oscillo-battantes sont également un danger souvent mal appréhendé. En effet, fin escaladeur, votre félin pourrait vouloir sortir par la fenêtre entrouverte et se coincer. Malheureusement fréquent, cet accident est très simplement évitable par l’installation d’une grille qui empêchera votre chat de tenter la cascade. Il existe également des cales servant de support pour que votre loulou puisse entrer et sortir sans danger.

Allergies saisonnières : Nos chiens et chats concernés ?

De nombreux maîtres l’ignorent, mais nos chiens et chats peuvent également souffrir d’allergies saisonnières. Principal coupable, le pollen chatouille les narines de l’humain comme celles de nos compagnons à quatre pattes !

Économisez 10% sur vos commandes en vous abonnant

Je m'abonne

Les allergies respiratoires ne sont pas les seules dont peuvent être victimes nos animaux, les allergies cutanées refont également souvent leur apparition au printemps. Si vous constatez que votre loulou se gratte plus que d’habitude, que la qualité de sa peau et de son pelage se dégrade et qu’il se mordille la peau, alors une visite chez le vétérinaire peut s’imposer. Celui-ci pourra vous aider à identifier la cause de la réaction allergique et lui prescrire un traitement adapté pour le soulager.

Dois-je adapter l’alimentation de mon animal au printemps ?

Le printemps est souvent l’occasion de reprendre une activité physique mise quelque peu en sommeil durant les froides journées d’hiver. Pour autant, il n’est pas recommandé de changer totalement l’alimentation de votre chien ou chat si celle-ci lui convient le reste de l’année. Une petite augmentation de la ration pourra simplement vous permettre de compenser l’activité physique retrouvée. Mais attention aux excès ! Il ne faudrait pas favoriser de prise de poids trop importante.

Pour la plupart des animaux de compagnie, le printemps est le temps de la mue et d’une perte de poils plus importante. Si votre chien est sujet à des sensibilités dermatologiques, il est conseillé que son alimentation limite le risque de réactions allergiques. Nos Croquettes Sans Céréales Chien Sensible Toutes Tailles répondent parfaitement à ce besoin. Pour les chiens pratiquant un sport intense, il est possible de passer sur une croquette plus riche. Nos Croquettes Super Premium pour Chiens Actifs de Toutes Tailles répondront alors à ses besoins. Et nous n’oublions pas nos félins préférés ! Pour les aventuriers, nos Croquettes Sans Céréales pour Chats Adultes Activité Normale leur garantiront des heures de jeu.

Vous l’aurez compris, le printemps est une saison magnifique et agréable mais qui recèle quelques risques pour nos animaux de compagnie. Mais rien n’est insurmontable. Avec une bonne prévention et un oeil attentif posé sur votre animal, le printemps ne sera que jeu et merveilleux moments passés avec vos loulous.

Partager l'article      
Produit récemment vus
Vous n'avez pas encore regardé de produit
Menu