Cart

Au Quotidien

Lait pour chat : Bonne idée ou danger ?

4 minutes

Dans l’imaginaire collectif, l’image du chat est très souvent associée à celle d’un bol de lait lapé avec délice. Mais donner du lait à son chat, est-ce vraiment une bonne idée ou cette pratique met-elle en danger la santé de votre loulou ? Lait et chat font-ils bon ménage ? Aujourd’hui c’est Laurène qui va vous aider à répondre à ces questions.

Pourquoi donner du lait pour chat?

Pour répondre à cette question, nous allons revenir aux premières semaines de la vie de votre loulou. Bien blotti contre le ventre de sa mère, c’est bien du lait que le chaton consomme afin de stimuler sa croissance et son développement. Vers l’âge de trois ou quatre semaines, il va se détourner progressivement du lait de sa mère qui elle-même commencera à le repousser. Elle l’encourage ainsi à se diriger vers une nourriture solide plus adaptée à ses nouveaux besoins en énergie. A deux mois, votre chaton pourra totalement se passer du lait maternel et se contenter de sa délicieuse nourriture solide.

Durant toute la phase où le chat s’alimente de lait, son estomac produit une enzyme nommée lactase lui permettant de digérer les sucres du lait (lactose). En grandissant, cette production d’enzymes s’amenuise car dans la nature, le chat ne rencontre plus de lait une fois sevré. Digérer le lait devient alors difficile pour le chat adulte.

Le lait pour les chats : une fausse bonne idée ?

Pour les maîtres souhaitant donner du lait à leur chat, le premier réflexe est souvent de servir à leur loulou un bol de lait de vache bien frais. C’est ici que le problème se pose ! Le chat adulte présente déjà des difficultés pour digérer le lactose du lait maternel… Alors comment digérer un lait de vache bien plus riche en lactose et en lipides ? Pour de nombreux chats, le lait n’est pas digéré et fermente dans l’intestin, provoquant ballonnements et diarrhées, on dit alors qu’ils montrent une intolérance au lactose.

Si cette intolérance est une réalité chez de nombreux chats, votre loulou peut tout de fois y faire exception et être capable de digérer de faibles quantités de lait. Nous vous conseillons toutefois de proscrire totalement le lait du régime alimentaire de votre chat si ce dernier est allergique ou intolérant au lactose. En cas de démangeaisons, de perte de poils inhabituelle, de troubles digestifs ou de diarrhées, nous vous recommandons de ne plus donner de lait à votre loulou et de consulter votre vétérinaire.

Pour s’hydrater, votre chat apprécie à coup sûr d’avoir toujours une gamelle d’eau propre et fraîche à portée de patte. Bien que plus appétent, le lait pour chat ne se substitue pas à l’eau. Si vous remarquez que votre chat ne boit pas suffisamment, il est conseillé d’installer une petite fontaine à eau pour chat. Le mouvement de l’eau stimulera l’envie de boire de votre loulou.

Tous les produits laitiers sont-ils à proscrire ?

Si le lait ne présente pas d’intérêt nutritionnel dans le cas où votre chat bénéficie déjà d’une alimentation saine et équilibrée, il est toujours possible de lui donner un peu de lait en guise de gourmandise. Si votre chat supporte bien le lait de vache, vous pouvez lui donner occasionnellement une dose ne dépassant pas les 10 ml par kilo (soit 40 ml pour un chat de 4 kg par exemple).

Nous vous conseillons tout de même d’opter pour un lait sans lactose spécialement conçu pour les chats. Il sera plus digeste pour votre loulou qui l’appréciera tout autant. Attention à ne pas en abuser, le lait pour chat est calorique et pourrait amener votre chat à prendre de l’embonpoint.

Concernant les produits laitiers fermentés (yaourt, fromage…), leur teneur en lactose est moins importante que le lait en raison du processus de fermentation. Aucun problème pour donner une petite quantité de yaourt nature à votre loulou pour lui faire plaisir. J’attire néanmoins votre attention sur le fait que le yaourt doit être nature, afin de ne contenir aucun sucre néfaste à la santé des chats. Le fromage est également généralement bien apprécié des chats. Il représente en revanche un apport calorique élevé. Il est donc préférable de le garder comme friandise exceptionnelle… pour les grandes occasions !

Le lait maternisé pour chat : un indispensable ?

Pour diverses raisons, il peut arriver qu’un chaton n’ait plus la possibilité de téter sa mère avant la fin de son sevrage. Dans ces circonstances, c’est à l’Homme de prendre le relais en administrant du lait maternisé aux jeunes chatons.

Le lait pour chat non sevré s’achète généralement en pharmacie ou chez votre vétérinaire. Les instructions de préparation sont indiquées mais n’hésitez pas à demander l’aide d’un professionnel en cas de doute. Dans sa première semaine de vie, un chaton a besoin de huit repas par jour ! Cette fréquence pourra être espacée au fur et à mesure que le chaton grandira, de même que les quantités administrées réduiront.

Économisez 10% sur vos commandes en vous abonnant

Je m'abonne

Le chaton est trop petit pour savoir laper le lait, c’est pourquoi le nourrissage se fait grâce à un biberon. Vers l’âge de trois ou quatre semaines, le sevrage peut être amorcé afin qu’il passe à son régime alimentaire naturel carnivore. Nos croquettes sans céréales pour chatons prendront alors le relais pour l’aider à grandir.

Le lait, un anti-poison pour chat ?

Quel pire cauchemar pour un maître que de retrouver son chat empoisonné ? Les empoisonnements sont malheureusement une cause de mort fréquente chez le chat. On peut lire sur de nombreux sites que le lait serait un anti-poison pour les chats.

Si vous constatez des symptômes d’empoisonnement chez votre chat (apathie, vomissement, difficultés respiratoires, pupilles dilatées…), nous ne vous conseillons pas de donner de lait à votre chat en automédication. Le plus sûr reste d’appeler en urgence votre vétérinaire ou un centre anti-poison pour prendre conseil. Après un interrogatoire téléphonique, ils sauront vous indiquer la marche à suivre pour remettre votre loulou sur pattes.

Vous l’aurez compris, le lait n’est ni bon ni mauvais pour les chats ! Il constitue seulement une friandise gourmande très appréciée de nos félins mais dont il ne faut pas abuser. Si votre loulou raffole de lait bien frais ou de yaourt et qu’il n’est pas intolérant, vous pouvez lui permettre ce petit plaisir de temps en temps !

Partager l'article      
Produit récemment vus
Vous n'avez pas encore regardé de produit
Menu