Cart

Au Quotidien

Pourquoi mon chat vomit des boules de poils ?

4 minutes

Chaque propriétaire de chat le sait, nos félins préférés passent de longues heures à peigner leur beau pelage de leur langue râpeuse. En se toilettant ainsi, de nombreux poils sont avalés et il arrive alors qu’ils s’accumulent dans le système digestif de votre loulou et forme des boules de poils. Généralement sans gravité, cette situation peut néanmoins devenir sérieuse dans certains cas. Aujourd’hui c’est Laurène qui prend la plume pour vous expliquer pourquoi il arrive à votre loulou de vomir des boules de poils !

Comment se forment les boules de poils ?

Il existe plusieurs raisons qui poussent les chats à lécher leur fourrure. En effet, ce comportement ne sert pas uniquement à nettoyer leur pelage mais également à l’humidifier pour se rafraîchir, à réguler le stress ou à se débarrasser des poils morts. À la différence du chien, le chat possède une langue composée de papilles dermiques coniques et dures formant un peigne capable d’accrocher les poils morts pour les retirer. Une fois décrochés, ces poils sont avalés par le chat et, non digestibles, sont évacués par les selles.

Néanmoins, lorsque que les poils morts se trouvent en trop grande quantité dans le tube digestif du chat, ils s’accumulent et forment une boule plus difficile à évacuer. Votre loulou peut alors chercher à s’en débarrasser en toussant ou en vomissant.

Quels sont les dangers des boules de poils pour la santé de mon chat ?

Une fois sous forme de boule, les poils peuvent être difficiles à évacuer pour votre chat et s’accumuler dans l’estomac ou les intestins, provoquant parfois une baisse de l’appétit, des vomissements chroniques ou, plus grave, une constipation pouvant mener à une occlusion. L’occlusion intestinale nécessite une intervention rapide, qu'elle soit médicamenteuse ou chirurgicale, sans quoi elle peut provoquer la mort de l’animal.

Comment reconnaître une occlusion intestinale ?

Lorsque les poils sont accumulés en trop grande quantité dans l’intestin du chat, un bouchon peut se former, bloquant alors le transit et le cheminement des aliments. Il est important d’observer votre chat pour savoir en déceler les symptômes :

  • Une constipation ou au contraire des diarrhées

  • Une appétit en baisse

  • Des vomissements

  • Un abattement général de l’animal qui montre des signes de douleurs abdominales

Si vous observez ces symptômes de manière récurrente ou persistante, il est nécessaire de consulter votre vétérinaire rapidement. Celui-ci pourra confirmer le diagnostic de l’occlusion intestinale par une palpation de son ventre puis par la réalisation d’une radiographie ou d’une échographie.

Comment est traitée l’occlusion intestinale chez le chat ?

Si votre vétérinaire décèle une occlusion intestinale chez votre chat, deux solutions pourront être envisagées selon la gravité du problème.

Si l’occlusion n’est pas encore bien installée et qu’elle n’est pas causée par un objet qui pourrait blesser ou percer le tube digestif, un traitement léger pourra vous être proposé. Il s’agit généralement d’une alimentation adaptée, plus riche en fibres pour stimuler le transit, ou de laxatifs. L’huile de paraffine pourra également aider à lubrifier le tube digestif de votre loulou. Il est néanmoins recommandé de la donner sous forme de pâte et non liquide, pour éviter les fausses routes.

En cas d’occlusion à un stade avancé ou de la présence d’un corps étranger, l’intervention chirurgicale est inévitable. Il s’agit alors de la seule façon de retirer le bouchon sans endommager le tube digestif.

Quels facteurs favorisent la formation de boules de poils ?

Plusieurs éléments favorisent l’apparition de boules de poils chez le chat. Certaines races de chat, à poils longs, ont par exemple plus de difficultés à éliminer naturellement les poils qu’elles avalent. Un transit ralenti peut également favoriser la formation de boules de poils. L’âge du chat ainsi que la présence de certaines maladies peuvent avoir des conséquences sur la vitesse de son transit. Les chats âgés ou présentant des constipations chroniques sont par exemple plus touchés. De même, un chat vivant en appartement est généralement peu actif et stimule par conséquent moins son système digestif. Il risque alors davantage de former des boules de poils.

Économisez 10% sur vos commandes en vous abonnant

Je m'abonne

Enfin, la présence de parasites dans le pelage de votre chat ou un état anxieux, peuvent le pousser à se lécher plus qu’à l’accoutumée. La quantité de poils ingérés est alors plus grande et le risque de formation de boules de poils également.

Comment prévenir l’apparition de boules de poils ?

S’il arrive à votre chat de vomir des boules de poils, quelques gestes simples pourraient l’aider. Le brossage, par exemple, est particulièrement indiqué pour aider votre chat éliminer les poils morts avant qu’il ne les avale. Nous vous conseillons d'habituer votre loulou à être brossé dès son plus jeune âge, afin que cela devienne un moment de complicité et de douceur entre vous.

L’alimentation joue également un grand rôle dans l’élimination des poils morts. C’est le cas des croquettes riches en fibres qui stimulent le transit. L’herbe à chat est également recommandée pour aider votre loulou à “nettoyer” son tube digestif et se débarrasser des boules de poils.

Un traitement antiparasitaire à jour permettra également de limiter les grattages et léchages trop intensifs. Si votre chat est de nature anxieuse, nous vous conseillons d’en discuter avec votre vétérinaire. Celui-ci pourra vous apporter des solutions adaptées pour aider votre loulou à se détendre et à cesser de se lécher de manière compulsive. L’aide d’un comportementaliste peut également être précieuse.

Les boules de poils sont fréquentes et naturelles chez les chats. Dans la plupart des cas, elles se représentent pas un problème et s’éliminent d’elles-mêmes ou peuvent être évacuées grâce à quelques gestes simples. Nous vous conseillons néanmoins de rester attentif à tout changement de comportement chez votre chat qui pourrait traduire une difficulté à digérer les poils morts ou une occlusion intestinale.

Vous savez désormais comment aider votre loulou lorsque celui-ci est embêté par des boules de poils ! Surtout, pas de panique, la situation se résout très souvent d’elle-même :)

Partager l'article      
Produit récemment vus
Vous n'avez pas encore regardé de produit
Menu