Cart

Au Quotidien

Mon chien est trop actif, que faire ?

7 minutes

Si votre chien est plutôt du genre gamelle, câlin, dodo, vous ne vous êtes peut-être jamais posé la question… Mais si vous lisez actuellement cet article, c’est sûrement que votre chien est un éternel infatigable ! Pas de panique. Cet article très complet vous donnera les clés pour mieux gérer votre boule d’énergie. Tout d’abord, apprenez à comprendre votre petit compagnon pour ensuite mettre en place les bonnes méthodes pour mieux gérer cette situation au quotidien.

Ne pas confondre chien hyperactif et chien actif

Un chien un peu « foufou » est souvent étiqueté à tort de chien hyperactif. Ce syndrome, qui est une véritable pathologie, est souvent employé lorsqu’un chien est un peu trop excité. Il s’agit pourtant d’un réel trouble qui peut avoir de lourdes conséquences dans la vie du chien mais aussi dans la vôtre. Il ne faut donc pas attribuer cette caractéristique à tous les chiens trop actifs. Mais alors comment distinguer un chien plein d’énergie d’un chien hyperactif ?

Les troubles de la concentration et de l’apprentissage

Les chiens atteints d’hyperactivité présentent une durée d’attention exceptionnellement courte et un degré d’impulsivité élevé qui les empêchent de se concentrer sur une tâche pendant longtemps. En bref, ils sont facilement distraits. En revanche, la plupart des chiens qui ont beaucoup d’énergie ont certes des difficultés à gérer leurs niveaux d’excitation, mais ils se concentreront très rapidement sur les jeux qui leur apportent une récompense.

Une sensibilité aux changements

Les chiens hyperactifs ont tendance à être particulièrement sensibles aux changements et à avoir des réactions parfois disproportionnées (par exemple face à une situation inconnue, un nouvel environnement, une nouvelle personne, un nouvel animal).

Dans les deux cas, il est parfois difficile de différencier le trop plein d’énergie de l’hyperactivité. Les conséquences sont souvent les mêmes : destruction, bêtises, difficulté à gérer votre chien. Mais dans le cas d’un chien hyperactif, ces conséquences sont souvent décuplées et des symptômes plus profonds se manifestent en parallèle : troubles du sommeil, hypersensibilité, troubles obsessionnels (nourriture, aboiement), tics, agressivité etc… L’hyperactivité est souvent liée à une séparation trop précoce de la mère, si le chiot a été sevré trop tôt ou s’il a été élevé par une mère immature. Comme toutes les maladies, l’hyperactivité du chien doit être diagnostiquée par un spécialiste. 

Le choix de la race  

Un chien est souvent qualifié d’hyperactif à tort et confondu avec un chien plein d’énergie, mais un autre élément doit être pris en compte : le potentiel génétique. Votre chien peut être de nature active. En aucun cas votre berger australien ou votre border collie est hyperactif s’il vous paraît très énergique. C’est pourquoi il est primordial lors de l’adoption d’un chien de bien se renseigner sur les caractéristiques de la race pour faire en sorte qu’elle corresponde à votre rythme de vie. Combien de chiens sont abandonnés chaque année car jugés trop actifs ? Pour certains chiens, l’énergie est un critère principal de la race ! Il faut donc veiller à bien se renseigner car même si la personnalité peut varier d’un animal à l’autre, certains sont prédisposés à être très actifs. À l’origine, ils ont été sélectionnés pour la chasse, la vitesse, le travail (sauvetage, gardien de troupeau, traction). Cette forte sélection est aujourd’hui encore très présente et doit être prise en compte lors du choix de la race.

Attention aussi à l’idée préconçue que les petits chiens sont des chiens d’appartement souvent imaginés comme calmes. Certaines petites races sont très actives et ont besoin de dépenses parfois supérieures à des grands chiens…

Dans tous les cas, il existe de nombreuses solutions pour accompagner votre toutou un peu foufou et l’aider à se canaliser !

Des promenades régulières

Un jardin ne remplace pas les balades. Votre chien a besoin de promenades régulières pour renifler les chemins, faire ses besoins, explorer de nouveaux environnements et rencontrer des congénères régulièrement, même si vous avez un autre chien à la maison. Pensez aussi à lâcher votre chien et à ne pas toujours le tenir en laisse. Même si la marche en laisse doit être acquise pour la sécurité de votre petit compagnon, lorsque les conditions le permettent, lâchez-lui du leste ! Le rappel est l’une des priorités à apprendre à votre chiot ou à votre chien pour pouvoir le lâcher en toute sérénité. Vous pouvez tout d’abord garder une longe par sécurité pour pouvoir le libérer petit à petit. Et vous verrez que votre toutou sera plus fatigué ! Il pourra découvrir son environnement à son rythme, rencontrer des congénères, explorer et extérioriser toute son énergie.

Faire du sport avec son chien 

Parfois un problème complexe a une solution à l’inverse très simple ! Le chien est très souvent trop actif car ses besoins énergétiques ne sont pas satisfaits. Votre petit compagnon, quelle que soit sa race, a besoin d’une stimulation mentale et physique quotidienne.  Si ces besoins ne sont pas satisfaits, cela se manifestera par des troubles du comportement et un mal-être. La meilleure solution reste le sport. Ainsi, vous mêlez l’utile à l’agréable car votre chien vous motive aussi ! Pour cela, plusieurs possibilités s’offrent à vous : canicross, cani-VTT, pistage, agility. Il y en a pour tous les goûts ! Le sport avec votre chien vous permet à la fois de combler ses besoins de dépense physique (et les vôtres), de partager un moment privilégié, d’augmenter votre complicité, de découvrir une nouvelle activité mais aussi d’utiliser le sport et son dynamisme pour approfondir son éducation.

Des activités pour l’occuper

Pas toujours besoin de faire courir votre chien pendant une heure… Parfois, certaines activités pourtant très simples sont une bonne solution pour calmer votre chien et peuvent permettre de varier les plaisirs.

L’exercice mental

Stimuler votre chien physiquement est essentiel, mais bien souvent, nous oublions la stimulation mentale. L’avantage c’est qu’elle est bien souvent très facile à mettre en place. Ce type d’activité développera votre relation et permettra à votre chien d’exercer son intelligence. De nombreux jeux peuvent lui permettre de réfléchir et l’aider à se poser, à être moins dans l’émotion. Pensez aux jeux à soulever pour trouver une récompense, aux tapis de fouille ou aux pipolinos. Il existe différents niveaux de difficulté, et si votre loulou est bon élève, vous verrez rapidement ses progrès. Vous trouverez à coup sûr le jeu qui retiendra toute l’attention de votre petite boule d’énergie !

La mastication

La mastication est un comportement naturel chez les chiens. Elle leur permet de garder une bonne hygiène bucco-dentaire et de satisfaire leur instinct, mais surtout, elle représente une grande dépense énergétique. On considère qu’une demi-heure de mastication représente l’équivalent d’une heure et demie de randonnée (mais ne la remplace pas bien sûr) ! La mastication peut permettre d’éviter les dégâts dans la maison et provoque une réelle satisfaction chez votre chien.

Le pistage

Le pistage est une activité très appréciée des chiens qui exploitent leur potentiel naturel. Cette activité a l’avantage d’être très stimulante sans être excitante. Le chien prendra plaisir et sera plus apaisé. Les possibilités sont multiples, vous pouvez le faire chez vous ou encore le rendre réellement intéressant avec une recherche d’objet ou de personne.

Lui apprendre à se canaliser

Une fois que votre toutou s’est bien dépensé, il doit aussi apprendre à rester tranquille. Votre chien a besoin de repos et c’est parfois à vous de lui indiquer. Si votre chien est sans cesse à la recherche de votre attention, pensez à l’ignorer. Tournez-lui le dos pour lui montrer que vous êtes indifférent. Évitez de le regarder, lui parler ou le toucher. Il comprendra qu’il n’obtient rien en étant insistant. S’il aboie ou saute pour manifester son envie de sortir ou jouer, attendez qu’il se calme avant de lui prêter attention.

Économisez 10% sur vos commandes en vous abonnant

Je m'abonne

Travailler sur soi

Les chiens sont très sensibles et s’adaptent souvent à nos propres comportements. Parfois, c’est aussi notre rôle de contrôler notre colère, stress ou excitation et d’être plus détendu. Il faut apprendre à interagir avec lui de manière posée. Vous devez être cohérent pour être un véritable repère pour votre chien. Si votre petit compagnon est nerveux, essayez d’être à l’inverse très tranquille. Évitez les gestes brusques ; une attitude posée peut avoir pour effet d’apaiser un chien trop actif ou hyperactif. De même, lors de situations de peur ou de stress, il est important de rester détendu pour donner l’exemple. La mise en place d’une petite routine peut aussi aider à apaiser un chien un peu nerveux.

Les traitements naturels 

Parfois, lorsque tous ces conseils ne suffisent plus, il peut être profitable d’envisager un traitement. Et chez Ultra Premium Direct, nous aimons penser aux alternatives pour vous aider à apaiser votre chien au quotidien de la manière la plus naturelle possible.

Diffuseurs de phéromones

Les diffuseurs de phéromones ont un effet antistress. Ils peuvent se présenter sous différentes formes : collier antistress, diffuseurs, spray antistress.

Fleurs de Bach

Les fleurs de Bach sont utilisées pour résoudre des troubles du comportement, grâce à des propriétés apaisantes. Elles aident à réduire l’anxiété et le stress chez les chiens.

Valériane 

Cette plante a des vertus sédatives et relaxantes. Elle est parfaitement adaptée aux chiens qui manifestent de l’anxiété liée à leur hyperactivité.

CBD

Le CBD est de plus en plus utilisé par les propriétaires de chien. Il atténue les troubles du sommeil, favorise le calme et diminue l’anxiété.

Camomille romaine

La camomille est reconnue pour ses propriétés calmantes. Vous pouvez faire boire à votre chien du thé froid à la camomille ou y faire tremper une friandise.

Lavande

La lavande est reconnue pour ses propriétés calmantes. Elle est particulièrement efficace contre la nervosité, mais il faut très faiblement la doser.

Aromathérapie

De nombreuses huiles essentielles sont bénéfiques pour apaiser les chiens de manière naturelle. Cependant, attention, elles peuvent être dangereuses. Elles doivent être diffusées ou diluées et ne pas être appliquées directement sur votre animal.

Qu’il s’agisse d’un traitement à base de plantes ou non, demandez toujours conseil à votre vétérinaire.

Vous disposez désormais de toutes les clefs pour vous aider à calmer votre petit compagnon, et vivre en parfaite harmonie ensemble. L’hyperactivité ou le trop plein d’énergie n’est pas une fatalité, à condition d’avoir les bons réflexes !

Partager l'article      
Produit récemment vus
Vous n'avez pas encore regardé de produit
Menu